Lycée général Sacré-Coeur

Témoignage de Sylvain, ancien élève du LG

Syvain Meissonnier, ancien élève promotion 2013-2014, présente son parcours scolaire, ses difficultés, ses doutes mais surtout sa réussite et son envie de transmettre à son tour.

Mon rapport au système éducatif est pour le moins atypique et, à ce titre, une histoire particulière me lie avec l’Ensemble Scolaire Sacré-Cœur.

Élève au niveau très moyen (voire faible) de la maternelle à la troisième, j’envisageais sans trop de conviction un bac pro commerce. Les études n’étaient pas ma préoccupation favorite faute de capacités et de confiance.  Mais, un jour d’avril 2011 une discussion avec Mme Teissedre Julie (Professeur de Français au Collège) a tout changé puisque ses encouragements m’ont conduit à intégrer le Lycée général. Sans elle, je n’aurais pas vécu ensuite trois années d’épanouissement personnel.

 

La structure humaine de ce lycée permet des rapports de confiance avec les professeurs ce qui induit le développement de soi. Mais ceci est loin d’avoir pour corolaire le laisser-aller.

D’une part, d’innombrables conseils méthodologiques ont été transmis ; je pense notamment aux TPE (Travaux Personnels Encadrés) ou encore aux séances d’accompagnement personnalisé (AP). Il en est de même concernant l’ouverture culturelle.  Tous ces savoirs et savoir-faire régissent aujourd’hui mes études supérieures et constituent une réelle valeur ajoutée face à d’autres profils. Par ailleurs, l’entraide entre élèves est privilégiée. Chacun était alors poussé vers le haut.   

D’autre part, le déploiement de notre projet professionnel est rendu possible par des créneaux horaires spécifiques, par la participation aux salons de l’orientation et surtout par une équipe pédagogique à l’écoute.

Mon projet s’est d’abord fondé sur le monde du commerce puis par des envies de journalisme. Cependant ces dernières ont été écartées au regard des difficultés d’accès. Au cours de l’année de terminale, le souhait de devenir professeur d’économie est apparu. D’où provenait cette envie soudaine ? Evidemment, d’un goût prononcé pour les Sciences Economiques et Sociales depuis la seconde. Mais aussi elle émane d’une volonté de transmettre et de laisser la chance à chacun en exploitant son potentiel. C’est un peu comme si je voulais rendre ce que les professeurs du Lycée m’ont apporté.

Le baccalauréat en poche avec la mention bien, j’ai poursuivi mon chemin vers Clermont-Ferrand pour un DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). J’ai alors pu mieux appréhender le fonctionnement des organisations et leur environnement (finance, droit, marketing, gestion des ressources humaines…). Pour valider ce diplôme, j’ai intégré une entreprise à la dimension internationale dans le cadre d’une mission d’audit interne (réorganisation du processus de réclamation clients).  Depuis septembre 2016, me voilà à Lyon pour une troisième année de licence AES (Administration Économique et Sociale) avec un rythme de travail nouveau.        

Mon objectif professionnel plus que jamais en tête, je fais du tutorat collectif dans un collège (Association Zup de Co) après avoir fait de l’accompagnement individuel l’an dernier. En septembre prochain je vise le master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation) afin de tenter le CAPES dans un peu plus d’un an. 

Avec le temps on aurait parfois tendance à enjoliver le passé. Or, dans mon cas, ce lycée constitue une véritable étape révélatrice. A cette occasion, je tiens à remercier vivement chacun des membres de l’équipe pédagogique.

En somme, « Grandir par le vivre ensemble »  a pris tout son sens.

Sylvain Meissonnier, 3ème année Licence AES,  promotion 2013-2014