Lycée général Sacré-Coeur

Témoignage de Cynthia, ancienne élève du LG

Cynthia Bros, ancienne élève du LG, promotion 2013-2014, revient pour nous sur son parcours au Lycée Général du Sacré-Coeur et sur ses études d'infirmière.

            Une page s’est tournée et me voilà bientôt infirmière! Et cela, après les trois années au lycée général du Sacré-Cœur, qui m’a permis ensuite d’intégrer l’IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) de Rodez. 

J’ai eu l’honneur de faire partie de la première promotion du lycée pour obtenir le graal : le bac ! Ces trois années d’étude n’ont pas été aussi difficiles que ce que je pensais en fin de compte. Et pour cause, l’équipe pédagogique motivée et disponible qui nous a encadrés dans un environnement disciplinaire et éducatif mais aussi et surtout dans la bonne humeur, me fait garder que de bons souvenirs de ces années. Dans une ambiance conviviale, familiale et basée sur une relation de confiance, nos professeurs nous ont dirigés vers le monde des adultes. De plus, notre promotion a pu inaugurer l’établissement refait à neuf, dédié à la filière Économique et Sociale. J’ai fait le choix de m’orienter vers cette filière car elle offre des débouchés variés que les autres filières ne proposent pas et surtout, elle fait partie des filières prioritaires pour intégrer les IFSI.

 

Les trois années de lycée sont passées vite, trop vite… Nous y sommes, c’est la dernière année. Admission post-bac avec CV, lettres de motivation à gogo, on ne s’ennuie pas ! Surtout quand il faut passer des concours la même année que le baccalauréat ce qui était mon cas, avec trois autres de mes camarades. Nous avons tenté de passer le concours infirmier pendant l’année de terminale et ainsi éviter l’année de prépa, sans grande conviction pour ma part… Mais au cours de l’année, au vu du projet professionnel des quatre élèves, nos professeurs ont tenu à mettre toutes nos chances de notre côté en mettant en place une fois par semaine un temps destiné aux épreuves du concours. Nous avons pu nous travailler les différents exercices demandés lors des épreuves écrites et également préparer l’épreuve orale, dans l’hypothèse d’être retenu après l’écrit.

Puis les choses sérieuses arrivent, nous passons trois épreuves écrites dans trois IFSI. Les résultats tombent un après l’autre et surprise, j’ai réussi les trois écrits et je suis donc convoquée aux oraux. Les oraux passés, je suis sur liste complémentaire dans deux centres d’examen dont celui de Rodez, que je souhaite intégrer, où je suis classée 22ème. Il faut donc être patient et espérer qu’on vous appelle pour vous annoncer que vous êtes admis à l’IFSI. Entre-temps, il faut passer et décrocher le bac ! Ce que j’ai réussi avec la mention Bien.  Ensuite, j’ai reçu l’appel de l’IFSI de Rodez et je suis rentrée en septembre en tant qu’étudiante infirmière.

Deux années se sont écoulées depuis, où j’ai pu découvrir et apprécier ce métier centré sur la relation de soin et d’aide. Aujourd’hui, c’est la dernière ligne droite. Je suis en troisième et dernière année d’infirmière, ce qui veut dire partiels, stages et mémoire de fin d’étude. Il ne reste donc plus qu’à s’accrocher pour obtenir le Diplôme d’Etat d’Infirmier et remercier l’équipe du lycée général du Sacré-Cœur qui a été un réel tremplin pour atteindre mon projet professionnel.

 

Cynthia BROS, 3ème année École d’infirmière,  promotion 2013-201