Nouvelle exposition: MUNDAMA

C’est une nouvelle exposition qui est actuellement offerte aux amateurs de peinture dans la salle du restaurant du Lycée de la Gastronomie et des Métiers de l’Hôtellerie du Sacré-Cœur.

Depuis le début du mois de novembre et jusqu’à fin juin, ce sont les toiles de MUNDAMA qui trônent dans la salle du restaurant.

Après Pascale BRINGER et son thème sur les roses, Samuel CHEVALIER peignant des instants et sentiments humains de façon contemporaine, c’est au tour d’ANAYE CHE Francis dit MUNDAMA qui résidera au travers de ses tableaux au Lycée Hôtelier.

Cet artiste, né au Cameroun, est autodidacte. Il peint depuis l’âge de 6 ans, avec en lui l’esprit de son grand-père artiste. MUNDAMA est un passeur contemporain des énergies d’une riche culture africaine. Par sa technique originale, MUNDAMA créé de véritables sculptures sur toiles, dans une explosion de formes et de couleurs. Résultat explosif d’un véritable échange entre la matière et la concentration extrême de l’artiste, les toiles de MUNDAMA sont puissantes par ce qu’elles sont leur propre vie. Pour qui prend le temps de les détailler, surgissent des émotions très personnelles. Ses toiles ont la force d’un message d’espoir.

Lors d’une petite cérémonie avec ses amis de la Commune du Pompidou, avec la présence du Maire adjoint M. VIDAL Jean-Claude et l’ancien Maire et Conseiller Général Claude FAISSE, sans oublier Monique FAISSE qui a mis en place l’exposition, le public venu a pu, avec cet artiste, parcourir ses tableaux. MUNDAMA s’est mis facilement à la portée de tous pour partager ses émotions.

Le Directeur du Sacré-Cœur a félicité l’artiste pour sa générosité et l’a remercié d’avoir accepté d’exposer dans la salle du restaurant.

Durant l’année scolaire, MUNDAMA viendra partager avec les enseignants d’art plastique et de cuisine, autour d’ateliers, pour travailler avec les élèves sur les formes et couleurs afin qu’ils puissent eux aussi transmettre des émotions sur papier mais aussi dans les assiettes.