CDI Scolinfo

Pastille college

A la recherche d’indices du Volcanisme en Aubrac

Les élèves de 4ème suivent un cours de SVT sur le terrain.

En ce début d’année scolaire 2017, les élèves de quatrième du collège du Sacré-Cœur de Saint Chély  sont partis à la découverte de l’Aubrac pour un cours de SVT grandeur nature.

L’objectif de cette sortie sur le terrain était de trouver et d’identifier des formations géologiques et ainsi déterminer les types d’éruptions volcaniques qui se sont manifestées dans le passé sur l’Aubrac et expliquer ainsi la mise en place de ce plateau.

Pour le premier arrêt, direction la commune de Chauchailles pour découvrir un étrange mastodonte posé à l’aplomb de la vallée du Bès : le roc du Cheylaret. Cet ancien lac de lave apporte des indices sur la lave jadis écoulée dont la consistance devait être fluide.

Puis au cours de la journée ce sont  d’anciennes coulées de lave à la cascade du Déroc et au pont des Plèches qui sont identifiées et qui  confirment cette information.

 

Il ne manquait plus qu’à faire l’ascension d’un édifice volcanique. Alors direction le Puy de Gudette. Après une montée un peu abrupte, c’est la découverte d’un  panorama exceptionnel avec vue sur le plomb du cantal qui n’est autre que le plus grand volcan d’Europe en superficie. Cet endroit est  l’occasion d’utiliser la carte géologique  pour repérer deux anciennes coulées de lave dans le paysage. Pas si facile quand on sait que  l’érosion a  inversé le relief au fil du temps.  Voilà de quoi comprendre la mise en place de ce haut plateau de l’Aubrac qui s’est formé par l’accumulation de coulée de lave parfois sur des épaisseurs de plus de 300 m. 

De retour en classe, ces jeunes apprentis géologues ont pu réinvestir les connaissances  construites en classe. Ils ont  alors convenu qu’il y a des millions d’années des fontaines de lave et des coulées de lave animées ce paysage à la manière de l’Etna en Sicile ou du Piton de la Fournaise à la Réunion. De quoi se sentir un peu plus dépaysé dans ces grandioses  paysages de l’Aubrac !