CDI Scolinfo

Eva Vergely

Stories Eva Vergely
Eva

Stories Eva Vergely Eva Vergely

Éva Vergely, Licence 1 en Droit, revient sur un parcours non linéaire, ses réussites et ses échecs, et sa voie aujourd'hui trouvée.

L’Ensemble Scolaire Sacré-Cœur a été une belle et grande expérience pour moi. Etant originaire de Montpellier, je suis arrivée à Saint-Chély d’Apcher à l’âge de 16 ans, en tant qu’interne, pour redoubler la classe de 3èmeA la rentrée 2011, le Lycée général ouvrait avec une nouvelle filière, ES et j’ambitionne donc de poursuivre dans cette voie. Je me retrouve donc en seconde générale, dans une classe de seulement 17 élèves, tous plus gentils les uns que les autres. Une vraie cohésion se crée entre nous. 

La seconde passe à une allure incroyable et nous voilà déjà en Première ES. Les TPE (Travaux Pratiques Encadrés) en groupe, que j’ai la chance de faire avec mes camarades Antoine et Sylvain, sont une formidable aventure dans laquelle nous nous donnons à fond!

En parallèle, je vis une année assez éprouvante, et c’est à ce moment que je découvre que, non seulement mes professeurs sont géniaux pendant les cours, mais aussi et surtout, que ce sont des personnes profondément humaines, et d’un réel soutien, sans faille. 

Me voilà ensuite en Terminale ES, bientôt le bac ! Le stress se fait grandement ressentir, je ne sais toujours pas ce que je veux faire par la suite ; je me connais, je sais que je ne suis pas très scolaire : les devoirs, les révisions, les contrôles me portent peine, je n’aime pas ça…. M. Dief me convoque pour  remettre les pendules à l’heure, l’année passe trop vite, les profs sont sur mon dos, je dois me mettre au travail et vite, sinon je n’aurai pas mon bac ! Lundi 16 juin 2014 débutent les épreuves. Après une semaine de révisions intenses, je me sens prête ; je passe mes épreuves, je ne sais pas trop ce que ça va donner, mais j’y crois! Et la preuve : moi, Éva Vergely, élève moyenne, j’ai mon bac avec 10,91/20 ! Youpi! (bon, je ne suis pas forcément un exemple à suivre,  soyons clairs!) Là, devant la liste des résultats, je réalise qu’une page se tourne, 4 années au Sacré-Cœur pour obtenir ce satané BAC. Je repense à tous mes souvenirs, tant d’aventures, tant d’amitiés, et surtout, beaucoup d’émotion de devoir quitter ce lycée, que j’ai pourtant souvent détesté lorsque je devais prendre le train à 18h le dimanche soir, mais que j’ai tant aimé quand je riais à en pleurer avec mes chers copains de classe. 

Me voilà donc jetée dans la « vraie vie » : retour à Montpellier, arrivée à la fac Paul Valéry en première année de LEA (Langues Étrangères Appliquées), gros choc, les profs ne nous accompagnent plus. C’est l’échec !

Je repense alors aux séances d’orientation avec Mme Méger, et cette envie de travailler dans l’immobilier. Je réalise donc une année de DU immobilier à la fac de droit de Montpellier, que je valide! Mais cela me permet surtout de découvrir une matière qui m’était totalement inconnue jusqu’alors : le droit !

Aujourd’hui, je suis en L1 de droit à l’UFR Droit et Science Politique de Montpellier, j’ai passé mes premiers partiels et valider le semestre 1 !

Alors voilà, vous ne me connaissez pas, mais vous venez de lire une partie de mon histoire, qui me tient à cœur : j’ai vécu au Sacré-Cœur pendant 4 ans, avec des hauts et des bas, mais surtout des hauts !

Alors, petits internes montpelliérains (et les autres aussi pas de jaloux !), je vous souhaite beaucoup de courage et de réussite dans vos études. Ne baissez jamais les bras, l’internat ce n’est pas tous les jours facile : les horaires, la vie en communauté etc. Mais croyez-moi, c’est une magnifique expérience qui ne vous en fera ressortir que plus grand, et je vous promets qu’un bel avenir vous attend !

C’est avec beaucoup d’émotion que je finis mon récit, avec de belles pensées pour Mme Méger, Mme Morand, Mme Odoul M. Catrin ainsi que M. Dief.

Avec beaucoup de bienveillance, je vous souhaite, à vous tous, réussite et épanouissement.

Date de dernière mise à jour : vendredi, 16 mars 2018